Comment financer son projet de panneaux solaires ?

financer-projet-photovoltaique-aides-financieres

Investir dans le photovoltaïque représente un coût de départ conséquent. Toutefois, il existe de nombreuses solutions pour financer un tel projet, que ce soit en amont grâce aux aides financières des pouvoirs publics, ou à posteriori, grâce à la revente d’électricité. On vous explique dans l’article qui suit !

Installer des panneaux solaires : quel budget ?

Quel est le coût d’un panneau solaire ?

Malgré ses nombreux avantages (réduction de l’empreinte carbone d’un logement, ainsi que baisse des dépenses énergétiques), investir dans le photovoltaïque nécessite un budget de départ conséquent.

Il n’existe pas de prix unique pour bénéficier de l’énergie renouvelable produite par les panneaux solaires. En effet, ce coût dépend de plusieurs éléments, que sont : 

  • le type de capteur photovoltaïque choisi (monocristallin, polycristallin …) ;
  • le nombre de capteurs installés ;
  • la puissance de l’installation ;
  • le coût de la main-d’œuvre.

Toutefois, le panneau solaire prix est généralement compris entre 8 000 et 15 000€ pour une installation photovoltaïque de 3 kWh. Un budget auquel il ne faudra pas oublier d’ajouter les frais d’entretien, tout au long de la durée de vie de vos panneaux solaires – soit environ 25 ans.

Quelles aides pour financer son projet de panneau solaire ?

Heureusement, les panneaux solaires s’avèrent un réel atout pour la transition énergétique voulue par le gouvernement. C’est pourquoi ils sont éligibles à de nombreuses aides financières, mises en place par les pouvoirs publics ou par votre collectivité.

A lire aussi :  La climatisation solaire : une solution durable pour lutter contre la pollution

Les aides pour acheter un panneau solaire sont cumulables, mais également soumises à des critères d’éligibilité : vous devrez donc faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la pose de vos capteurs.

Si votre installation est éligible, vous pourrez prétendre à : 

  • un taux de TVA réduit ;
  • une prime à l’autoconsommation ;
  • l’Obligation d’Achat (OA) ;
  • une fiscalité avantageuse selon les situations ;
  • les aides de votre collectivité.

Bon à savoir ! Pour trouver le professionnel certifié RGE au meilleur rapport qualité / prix, prenez le temps de comparer plusieurs devis : cela vous permettra de bénéficier de conseils avisés quant à votre installation photovoltaïque (meilleure orientation, type de capteurs à choisir …).

financer-projet-photovoltaique-criteres-eligibilite

L’autoconsommation, autre solution pour financer ses panneaux solaires

Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?

Installer des panneaux solaires photovoltaïques vous permet de pratiquer l’autoconsommation solaire. Il s’agit du fait de produire et consommer sa propre énergie, gagnant ainsi en indépendance vis-à-vis du marché de l’énergie et de ses prix fluctuants.

Cette autoconsommation peut être totale ou partielle. Si elle est totale, cela signifie que vous consommez toute l’électricité produite par vos panneaux solaires. Il ne vous reste alors pas de surplus.

Dans le cas de l’autoconsommation partielle, vos panneaux photovoltaïques produisent plus que ce que vous consommez. Il vous reste alors un surplus d’énergie, que vous pouvez soit : 

  • stocker, grâce à une batterie solaire virtuelle ou physique ;
  • revendre, grâce à EDF OA.

Cette dernière solution vous permet de financer – à posteriori – votre installation photovoltaïque, et de la rendre rentable plus rapidement.

A lire aussi :  Panneaux solaires : Capturer la puissance du soleil pour un avenir durable

Revendre son électricité : le guide

Pour revendre l’électricité non consommée produite par vos panneaux solaires, vous devrez signer un contrat d’Obligation d’Achat (OA) auprès d’EDF OA.

Tous les producteurs d’électricité sont autorisés à revendre leur énergie, contre un tarif de rachat et une prime à l’autoconsommation. Les tarifs de rachat du photovoltaïque par EDF OA sont fixés par arrêtés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Ils évoluent tous les trimestres. Actuellement, ces tarifs sont compris entre 0,1185€ et 0,1654€ par kWh pour la vente totale et entre 0,078€ et 0,1297€ du kWh pour la vente partielle.

En signant un contrat avec EDF OA, vous vous engagez pour 20 ans, soit la durée de vie de vos capteurs photovoltaïques. Le coût du kWh ne changera pas au cours de ces vingt années.

Louer sa toiture

Dernière solution pour financer un projet de panneaux solaires : louer sa toiture à un tiers (un particulier ou une entreprise). Ce dernier pourra y installer des panneaux solaires, grâce à un bail allant de 20 à 30 ans. Le propriétaire de la toiture bénéficiera d’un loyer, sans avoir à dépenser le moindre centimes pour l’installation de ces capteurs photovoltaïques. Une démarche particulièrement intéressante pour les deux parties, et idéale pour développer le photovoltaïque en France !

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut