Comment protéger sa pompe à chaleur ?

Comment protéger sa pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un dispositif de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire écologique et économique. Cependant, à la fin de l’automne, la température extérieure baisse et il convient de la protéger du froid afin d’augmenter sa durée de vie et de préserver ses performances.

Mais pourquoi faut-il prévoir une protection pour la pompe à chaleur ? Comment faut-il choisir un abri pour la pompe à chaleur ? Quelles sont les protections existantes pour la pompe à chaleur ? C’est la réponse à ces différentes questions que nous verrons dans la suite de notre article.

Pourquoi faut-il prévoir une protection pour la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement qui est conçu pour rester dehors durant de nombreuses années. Cependant, il est très capital d’assurer un minimum de protection à l’unité extérieure de ce système. Ces différentes protections permettent :

  • De protéger la pompe à chaleur des intempéries et des rayons UV : la pluie, les vents violents, la neige et la grêle tomberont sur elle en mauvaise saison et les UV la chaufferont en belle saison ;
  • De la protéger contre les chocs : un abri la protégera lors des chutes de branches, de tuiles, des objets solides, etc.
  • De cacher la pompe à chaleur peu esthétique : cela servira de décoration au jardin ;
  • D’éviter les regards indiscrets : protection contre le vol et les indiscrétions ;
  • De réduire le bruit émis par la pompe à chaleur : cela permettra d’assurer la tranquillité des occupants et celle du voisinage ;
A lire aussi :  Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur ?

Au moment de l’installation de votre pompe à chaleur, vous devez donc réfléchir à l’abri ou à la protection adéquate.

Comment faut-il choisir un abri pour la pompe à chaleur ?

L’abri qui sera utilisé pour protéger la pompe à chaleur ne devra pas perturber son fonctionnement. Les contraintes que vous devez respecter dans le choix de l’abri de votre système de chauffage sont les suivantes :

  • La pompe à chaleur est un appareil qui a besoin de respirer. Il est donc obligatoire d’assurer une parfaite circulation de l’air autour de lui. Par contre, s’il est enfermé, il aura tendance à consommer beaucoup d’énergie et ses performances diminueront.
  • La pompe à chaleur a besoin d’un bon abri car un abri mal conçu peut amplifier les bruits émis par le compresseur ou le ventilateur ;
  • La pompe à chaleur doit facilement être accessible surtout pour les opérations de maintenance.

Vous devez donc tenir compte de chacune des contraintes précédentes avant de faire le choix de votre abri de protection.

Par ailleurs, vous devez savoir faire la différence entre le caisson antibruit pour la pompe à chaleur et le simple cache, car le cache est seulement utilisé pour l’esthétique.

Enfin, pour réduire les bruits, l’abri doit être fabriqué avec des matériaux isolants phoniques.

Quelles sont les protections existantes pour la pompe à chaleur ?

Il existe de nombreuses protections sur le marché qui sont destinées à la pompe à chaleur :

  • Les toits de protection pour pompe à chaleur : c’est une protection minimale qui est constituée d’un petit toit placé au-dessus de cette dernière. Il la protège contre la pluie, la neige, les rayons UV ;
  • Le cache pour pompe à chaleur : il permet de cacher la pompe à chaleur ; il est conçu pour faciliter le passage de l’air ;
  • L’abri avec isolation phonique pour pompe à chaleur : cache et protège la pompe à chaleur en réduisant les nuisances sonores.
A lire aussi :  Avis sur les pompes à chaleur Atlantic

Conclusion

Il existe de nombreux moyens pour assurer la protection d’une pompe à chaleur. Il faut néanmoins tenir compte des différentes contraintes qui s’imposent à l’installation d’une pompe à chaleur avant de faire le choix de cette dernière.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *